comments 3

Poissons Panés


Nous sommes nés oiseaux et poissons
Les oiseaux mangent les poissons
Alors les poissons ont eu des pattes
Des blue jeans des télés et des battes

Les oiseaux eux,
Ont les pieds bien sur terre
Pour des trucs qui vallent la peau des yeux
Ils remuent des litres de fer

Alors les oiseaux on construit
Des petites cases et des grands cubes
Pour parquer les poissons et les oiseaux plus petits
Qui n’ont pas inventé math sup

Tout était bien rangé
Carré comme dans une bergerie
Plus besoin de tuer, de manger
Il suffisait de rationner et distribuer

Quand il a manqué
Les poissons ont creusé
Les oiseaux ont récolté
Et il suffisait de rationner et distribuer

Les oiseaux ont choisi le poulet
Pour les peindre en bleu
Les poissons plein de bleu dans les yeux
Sentent la mer et la sécurité

A force de tout bouffer
Les poissons maigrichons
Se sont mélangés
Aux oiseaux tout bouffis

Quelques oisillons un peu fou
Sont nés avec des ailerons
Des pattes palmées, une allergie au harpon
Et ils parlaient le Glouglou

A se mélanger
Les oissons ont crée
La classe moyenne
Ceux qui ont des crédits et une B.M.

Une troisième équipe
Pas chez les un, mais vivant chez les autres
Qui mange les vaches par les côtes
Et l’amour par le slip

Z’ont voulu devenir des oiseaux
Et les oiseaux le voyait pas de cet oeil
Les plumes font pas des écailles
Les noisettes font pas des écureuils

Alors l’oiseau a inventé le profit
Et par la même le R.M.I
Ca leur fera les pieds aux oissons
Pour aller chercher des ronds

Quand y’a plus eu de rond
Les oissons sont devenus poissons
Sont retournés à La Baille
En laissant radio et chandaille

Les oiseaux une fois tout becté
Produits de toutes qualités
Se sont sentit pousser des ailes
Et sont retournés dans l’ciel

‘Sont nés oiseaux et poisson
Les oiseaux mangent les poissons
Alors les poissons ont eu des talons compensés
Et tout fut à recommencer

Publicités

3 Comments

  1. Hi, this is a comment.
    To delete a comment, just log in, and view the posts’ comments, there you will have the option to edit or delete them.

  2. JEAN LOUP

    comme ils sont beaux, les poissons panés fraichement péchés par des aras tout droit sortis de chez ripolin.
    comme j’aimerai manger du capitaine cook attrapé par des colins aveugles et des colins maillards et qu’enfin on nous laisse en paix, nous les poissons tout nus.

    merci pour votre poème

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s