comment 0

Aux champs

J’ai un croque-mitaine collé aux basques
Un truc olé-olé avec le Diable
Quand je passe à table 
Il me fait réaliser le sang qui gicle 
Mon steak pas top 
Qui a pris trop de gifles
Electrique à l’abatoire
Mes haricots rigides au goût frigide d’un vert frigidaire 
Ont le goût de leur boîte d’acier
Pas de quoi fêter ça
A Ol Del Passo 
J’suis pas altero
Mais quand même… 
Chaque bouchée de Bigmac me procure un flash
De No country for old men
Chaque plat cuisiné labélisé grand chef 6 étoiles
Me font penser a un grand sac de carotte
Ma fourchette a peur d’mes p’tits pois
Ma cuillère flippe de mes flambys
Importés de Tchernobyl
Mon café a l’odeur du mare usagé
Mes tomates transforment le goût en hiver
L’poulet a l’goût d’pie vert 
L’jus d’orange est un médicament
Il fait bouger les dents
L’sirop de menthe fait piquer les yeux
Les dindes font 10 mètre de haut vue la taille de leurs blancs
Ennuyant comme un banc
J’ai la bouche en deuil
Le pain n’a pas d’goût
L’eau a celui du plastique 
Les Danettes chocolat blanc 
On celui d’leur étiquette 
Ça m’fout les miquettes 
La bonne bouffe c’est pour les riches
Tu m’étonne qu’ils disent que d’être pauvres c’est une faute de goût.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s