comment 0

Ich bin ein Berliner Poney

Poneyland
Mon doux pays
Tu voyagera
Toujours avec moi
Et dans mon coeur de Poney
Je t’emmène partout ou je vais
Et je t’aime à ma façon
A ma façon de Poney
Comme la moitié de garçon
Qu’il y a dans mon bonnet
Et aujourd’hui
Poneyland
Je t’emmène en Germany
Et je t’aime en germain
Ich liebe dich, si si
Dans la belle ville
Vu de mes petits yeux de fatigue
Qui ressemble à une pieuvre
En fusion avec un ptérodactyle
Dedans plein de gens
Beaucoup plus que chez nous
Mais qui s’éparpillent
Tranquillement
Et ne se roule pas dessus.
Mais mon cerveau à tout donné
A l’importance du lieu
Au travail de la bouche
Alors maintenant
J’arrive plus à parler
Et mon regard est louche
Je vais m’évanouir
Quelque part
Entre Kreuzberg
Et une grösse strasse.
Tout les mots reviendront
Si vite qu’ils le peuvent
Mais les mots marchent pas vite
Comme disait Rutebeuf.

Publicités
Classé dans:Poney Poetry

About the Author

Publié par

PONEYLAND POUR LA POÉSIE ET L'ART CONTEMPORAIN OUÉ OUÉ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s