comment 0

Carré Viiip est mort dans la nuit.

Vous devez être en train de vous dire qu’on est vraiment des profiteurs forcenés en surfant sur une telle vague. Mais non en réalité pas du tout, parce que là maintenant et en toute sincérité (depuis que j’ai avoué à la face du monde avoir fait des études d’anthropologie, plus rien ne me fait peur) je m’interroge.
Pourquoi avoir stoppé cette émission plus qu’une autre ? Secret Story était-ce moins pire ?
Moi ça me collait les mêmes maux de tête.
Avant son lancement je pensais que Carré Viiip serait une sorte de concours de Super-Geek ou celui qui, malgré son enfermement, réussirait à faire un buzz dingue sur le net gagnerait.
On était finalement pas si loin, avec un bémol : TF1, Endemol et la prod prenait en charge à la place des candidats la gestion du système.
Le reste du principe ? Vouloir détrôner une star n’est pas un scandale, c’est peut-être davantage la façon dont c’était amené.
J’ai un peu regardé et j’ai vus des gigantesques egos vides, se promener au milieu d’un décor hideux, se prendre pour les chefs-d’oeuvres d’une société bouffie, et n’être que les appendices souffrant d’une chose qui gangrène.
Cela fait longtemps que la télé-réalité ressemble à un grand corps malade (faut dire que c’est pas très malin comme nom) qui se débat avec des formules créatives malsaines, à l’intérieur desquelles elle place des individus suffisamment stupides, impudiques et auto-centrés pour croire que la gloire se suffit à elle-même et qu’être soi, même du mieux possible, est gage de succès et de reconnaissance.
L’individualisme crasse dénoncé par certains auditeurs de Carré Viiip est réel, il était même sans doute porté au rang de raison d’être dans cette émission qui nous exhibait chaque minutes des zombies armés de verres opaques pour cacher l’alcool, défoncés à je ne sais trop quoi qui ressemble à de la poudre, passant leurs jours à s’astiquer l’ego.
Mais tout de même, il ne faut pas voir le mal qu’ailleurs, combien de blogs, qui fonctionnent ou non, sont les parades virtuelles d’ego en quête de reconnaissance ?
La seule différence c’est que sur un blog on choisit ce qu’on montre. Et bizarrement pour certain(e)s blogge(use)r ça finit par poser à poil sur des affiches, des calendriers etc…
Alors je me permets aujourd’hui de nous rapprocher de ce Carré, car y’a quand même un moment ou l’honnêteté est nécessaire. Nous sommes une génération ou l’étalage publique est si facile, ne serait-ce que via Facebook, qu’il va falloir commencer à relativiser. On arrêtera pas la télé-réalité comme ça du jour au lendemain quand on voit aujourd’hui le nombre de personnes qui tiennent un blog, ont une page Facebook, une page Myspace, un compte Twitter etc… et tartinent le Web de leurs vies et de leurs avis, intéressants ou pas, mais qui s’étalent qui s’étalent qui s’étalent… et puis qui n’étalent plus rien que leur grand vide à eux.
Nous restons les branches d’un même arbre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s