Etre geek ET lire Elle


Introspection matinale
Seule face à mon computer
Je vais checker mes mails
Comme toujours vers 9 heures

Newsletter, message, résumés, infos
1, 3, 5, 9, 12 mails plus tard
Lentement je tombe à pic et de haut
Le long des filles, des photos,

Je ne ressemble pas
Aux gazelles dans ma boîte mail
Moi, j’ai un style Toundra,
Genre trois arbustes au milieu de la neige.

Of course darling…
Si je voulais je pourrais,
Mais même être un hipster
Tuerait mon porte-monnaie

Non je n’ai toujours pas les moyens
De me payer du J-j-j-jj-j-j-jJjj-j-Jjj-J-j. Galliano
Alors que partout le même refrain
Pour être chic, faut viser haut

Là ça me vise dans le nombril,
Et ça fait même un peu mal
Ca laisse une marque en forme de vrille
Qu’aspire les images de l’idéal

Ca me laisse un grand vide partout,
Au milieu du corps,
Avec des milliers de peurs
Installé tout autour.

Elles évaluent le fossé
 » – Avec ou sans fond ?
– Je t’aide à sauter ?
– Non merci sans façon ! »

Mon angoisse
Se promène
Elle se trouve classe
En Chanel

Me regarde du haut
De ses Louboutin
« Halala ma pauvre…
Tu ressemble vraiment à rien. »

Je ne télécharge pas
Mes attaques de panique

Par contre j’aimerais beaucoup
Pouvoir télécharger
Ces dernières Jimmy Choo

Que toutes ces filles
En forme de pixels
Elles n’est plus de place
Dans mon Mac

Moi je veux inventer le iMod
Un truc genre iPod
Avec du Hermès et du Kenzo dedans
En libre téléchargement

Du Alexander McQueen à la demande,
Changer de slip toutes les deux heures
Un Chantal Thomass… Non… Plutôt Aubade
Clic-clic et clac il jaillit de mon ordinateur !

Ah être geek et femelle !
Hum..! Tout un programme !
Ou plutôt un logiciel
A se créer des problèmes

C’est comme ça que j’en viens
A dire le plus naturellement du monde :
« Plutôt que de nous énerver
Avec ces prix insensés
Ce serait bien
De nous laisser télécharger
Ces putains de Louboutin ! »

Publicités